Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Météo Sud-Aveyron
  • Météo Sud-Aveyron
  • : Sur ce blog sont présentées diverses informations concernant les événements météorologiques dans la région du Sud-Aveyron (région de St-Affrique et Millau, des monts de Lacaune au Lévézou et Causse de Sévérac et du Ségala au Larzac et Causse Noir). Vous y trouverez notamment des prévisions, des analyses et des relevés (précipitations, températures, vent, etc...).
  • Contact

Liens

Liste des sites où le blog Météo Sud Aveyron est cité :

 

Météociel : logometeociel_petit_rsu7.png

 

Station météo Millau (ville) : Cliquez-ici

     logo_meteo_millau_.jpg 

 

Météo 48 (Lozère) : Cliquez-ici
:meteo48.jpg

  •  Blogs météo :

Blog de musimeteo (Saint-Affrique et le pourtour méditerranéen) : Cliquez-ici

 

Météo en live (France)Cliquez-ici 

 

Météo à Séverac le Château  : Cliquez-ici

Météo Coupiac : Cliquez-ici

 

Recherche

Liens partenaires

  • Autres sites où le blog est cité :

Les Iousses (association à Briols) : Cliquez-ici

 

Auberge de la vallée de St Félix de Sorgues (Maison d'hôtes) : Cliquez-ici

auberge sorgues

Sud Aveyron Bassins (construction piscine) : Cliquez-ici

 

sud aveyron bassins  

 

Mairie de Martrin : Cliquez-ici

Martrin_mairie.jpg 

Saint Côme d'Olt (Wikipédia) : Cliquez-ici  

  • Manifestations sportives : 

Parapente Millau (club de parapente) : Cliquez-ici

parapente millau 

 

Trail du Roc de la Lune (St Jean du Bruel) : Cliquez-ici

 

La Brusquoise (VTT) : Cliquez-ici

VTT brusque

Autres liens

Imprimerie du Progrès Saint-Affricain (journal d'actualité sur le sud aveyron) : Cliquez-ici

Webcam du viaduc de Millau (en direct) : Cliquez-ici  

 

Info Route Aveyron (Conseil Général 12) : Cliquez-ici

 

Vélo Sport Saint-Affricain (club de cyclisme) : Cliquez-ici

2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 23:47

Analyse :

Février a été froid et peu pluvieux.  La moyenne des températures est de 3,9°C pour une normale de 5°C, soit plus de 1°C de moins ! Le froid a surtout été présent au début du mois, en première décade, avec un épisode neigeux jusqu'en plaine le 3. Cette première décade fût d'ailleurs la 2ième la plus froide des 22 dernières premières décades des mois de février. Le reste du mois a connu des températures proches des normales. L'ensoleillement a été excédentaire grâce aux périodes anticycloniques, comme du 8 au 13, avec 152h de soleil (à Soulobres (Millau)) pour une normale de 127h, soit près de 20% de plus. 

 

Plus en détail, le mois commence par des conditions hivernales avec des averses de neige jusqu'à très basses altitudes le 1er, surfaces blanchies sur Millau, 5cm à Montclar et jusqu'à 30 cm sur les monts de Lacaune. La route Belmont-Lacaune est fermée en raison de congères. Le 2 connaît une accalmie avant l'arrivée d'une perturbation neigeuse le 3. Elle apportera 6cm de neige sur Saint-Affrique, 10cm à Camarès et jusqu'à 20cm sur les monts de Lacaune. Le ciel reste couvert jusqu'au 6. Les températures sont froides et restent négatives en journée sur le Larzac. Le vent de Nord-Ouest se renforce le 5 et occasionne de nombeuses congères sur les reliefs entraînant la fermeture temporaire de nombreuses routes comme la D999 sur le Larzac. Il neige à nouveau faiblement apportant près de 1cm sur Coupiac et 5cm supplémentaires sur Lacaune. A partir du 7, le ciel se dégage et le soleil se montre de plus en plus à la faveur d'une poussée anticyclonique. Les gelées restent encore marquées le matin mais les températures grimpent l'après-midi à plus de 10°C. Le 14 et 15, une perturbation océanique amène des pluies et un peu de neige sur les reliefs au-dessus de 900m comme sur le Lévézou. Du 16 au 20, le temps est plus clément malgré de nombreux brouillards matinaux dans les vallées. Les températures atteignent 15°C le 19. Le 21, un front pluvieux traverse le département et donne des averses de neige au-dessus de 600m. Après une accalmie le 22, les pluies reviennent dès le 23 et 24 sous forme d'averses. Elles sont de neige dès 600-700m et apportent une couche de quelques centimètres sur le Lévézou et les monts de Lacaune  (5-10cm) occasionnant quelques difficultés de circulation. Le vent de Nord-Ouest est de plus en plus soutenu, rafales de 96km/h à Soulobres le 24. Une nouvelle perturbation affecte la région dans la nuit du 26 au 27 apportant quelques pluies et un peu de neige sur les monts de Lacaune. Le dernier jour est plus ensoleillé et le vent plus calme.

Au final, la moyenne des températures matinales est glaciales avec une moyenne de -1,2°C contre une normale avec +0.4°C. Cette moyenne est encore plus froide à La Cavalerie avec -2,9°C. Les températures maximales ont été très fraîches également avec une moyenne de 9,3°C pour une normale de 9,8°C. La moyenne des maximales est de 5,7°C à La Cavalerie. La température minimale a été relevée le 4 avec -7°C à Rayssac, -8,5°C à St-Jean Delnous et -10,5°C à Sévérac le Château le 7. Il y a eu 17 jours avec des gelées matinales alors que la normale en février est de 10 jours. C'est le 3ième mois de février avec autant de jours de gelée depuis 1993. A La Cavalerie, il n'y a eu que 5 jours sans gelée ! La température maximale a été enregistrée le 19 avec 15,5°C à Rayssac, 14°C à Coupiac. 

Sur le graphique ci-dessous sont représentées les températures minimales (en bleu) et maximales (en rouge) du mois de février. Les courbes en pointillé représentent les températures moyennes minimales et maximales calculées sur les 22 dernières années.

 

Février 2015 : froid et peu pluvieux
Février 2015 : froid et peu pluvieux
Février 2015 : froid et peu pluvieux

Au niveau des précipitations, ce mois a été peu pluvieux. Il est tombé 39 mm (à Rayssac). La normale pour ce mois est de 52mm. On enregistre donc un déficit de 13mm, soit 25% de moins ! Les pluies sont restées faibles sur l'Est et le Sud-Est du département, 30mm sur le Millavois, 38mm à Séverac le Château. Les précipitations ont été plus importantes sur l'Ouest et les contreforts des monts de Lacaune avec par exemple 53mm à Saint-Jean Delnous, 58mm à Coupiac et 72mm à Mélagues. Il y a eu 9 jours avec de la pluie pour une normale de 11 jours. Les journées les plus pluvieuses ont été le 21 et le 27 avec 6 mm à Vabres l'Abbaye, 12mm à Brousse le Château.

Au 28 février, le cumul de l'année  s'élève à seulement 79mm, ce qui est très inférieur à la moyenne (normale : 127mm). L'an dernier, en 2014, sur les 2 premiers mois de l'année, il avait plu 2 fois plus ! (190mm). En 2015, le cumul est de 120mm à Mélagues et 133mm à Coupiac. Sur les 12 derniers mois, il est tombé 864mm à Rayssac (normale : 789mm). 

 

Sur le graphique suivant est indiqué la quantité de pluie tombée chaque jours du mois.

Février 2015 : froid et peu pluvieux

Le graphique suivant représente les quantités de pluie tombées pendant les mois de Février de 1993 à 2015 (baton bleu foncé) par rapport à la quantité moyenne (trait rouge). Les précipitations varient donc de 2mm en 2012 à 126mm en 1996 !

Février 2015 : froid et peu pluvieux

La journée la plus ventée du mois a été le 24 février avec un vent de Nord-Ouest soufflant à près de 55km/h à Rayssac et en rafales à 96km/h à Soulobres (Millau) et jusqu'à 126km/h au sommet de l'Aigoual.

 

Evolution mois par mois :

Février 2015 : froid et peu pluvieux
Février 2015 : froid et peu pluvieux

Ce début d'année est froid avec les 2 premiers mois qui ont des températures inférieures aux normales. Par rapport à l'an dernier, les températures sont 3°C plus faibles ! Au 28 février, 2015 est la 8ième année la plus froide des 23 dernières années. Les précipitations sont aussi faibles. Ce début d'année 2015 est le 6ième le plus sec depuis 1993.

Février 2015 : froid et peu pluvieux

Evolution climatique :

Février 2015 : froid et peu pluvieux

Sur le graphique précédent sont représentés les moyennes des températures minimales et maximales de chaque mois de février depuis 1993. Les courbes en pointillés représentent les tendances. On remarque que la tendance des maximales n'est qu'en très légère hausse avec une augmentation des températures maximales en février de 0,5°C en 22 ans. Par contre, la tendance des minimales de février est plutôt à la baisse malgré des fluctuations ces 10 dernières années, baisse de plus de 4°C lors des 2 dernières décennies. Les mois de février ont donc tendances à être plus froid qu'il y a 20 ans (ce n'est qu'une tendance). Ce graphique montre également que les écarts de températures au cours d'une journée (ou amplitude thermique) ont augmenté, de 7°C au début des années 90, ils approchent 12°C actuellement entre les températures du matin et de l'après-midi !

Février 2015 : froid et peu pluvieux

L'analyse des précipitations en fonction des températures moyennes (cf. graphique ci-dessous) montre que février 2015 (point rouge) est plus froid que la normale (le point "vert" correspond à la normale en terme de précipitations et de températures (ou centre de gravité)). Afin de ne pas trop surcharger le graphique, toutes les années ne sont pas mentionnées. 

Février 2015 : froid et peu pluvieux
Février 2015 : froid et peu pluvieux

Le nombre de jours de gel au cours des mois de février a clairement augmenté au cours des 2 dernières décennies. Il a plus que doublé passant de 7 jours dans les années 90 à près de 14 jours ces dernières années. On remarque que dans les années 90, il y avait rarement des mois de février avec plus de 10 jours de gel. Cependant, ces dernières années, le nombre de jour de gel fluctue grandement.

Février 2015 : froid et peu pluvieux

D'après le graphique précédent, le nombre de jours de précipitations a légèrement diminué depuis 1993. La tendance (pointillés) montre une perte d'environ 2 jours.

Février 2015 : froid et peu pluvieux

Le mois en Europe :

Les 2 graphiques suivant permettent de connaitre la situation mensuelle à l'échelle européenne.

Février 2015 : froid et peu pluvieux

Au niveau européen, le mois de février a été plutôt froid à l'Ouest et plus doux à l'Est. C'est sur l'Europe du Nord qu'on relève l'anomalie positive la plus élevée, notamment sur la Finlande avec plus de 5°C au dessus des normales. En France, l'anomalie est globalement négative, comprise entre 0 et -2°C. C'est notamment dans le Sud-Ouest qu'on note la plus forte anomalie négative. L'anomalie est également négative sur l'ensemble de la péninsule ibérique

Les précipitations ont été dans de nombreux pays plus faibles qu'habituellement, surtout en Europe Centrale, de l'Allemagne à la Pologne ainsi qu'au Portugal avec généralement moins d'un quart de ce qu'il tombe habituellement. Par contre, les pluies ont été plus importantes en Europe du Sud et notamment sur le Nord de l'Italie avec localement jusqu'à 4 fois plus que la normale. En France, c'est surtout le pays Basque et la Côte d'Azue qui ont connu plus de précipitations que la normale. Au contraire, les Alpes, le Centre et le Nord-Est de la France ainsi que le Languedoc ont éé les régions où les précipitations se sont faites plus rares, moins de 75% des quantités habituelles.

Février 2015 : froid et peu pluvieux
Repost 0
Published by meteo_rayssac - dans Analyse du mois
commenter cet article
7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 00:40

Analyse :

Janvier a été assez froid et sec.  La moyenne des températures est de 4,4°C pour une normale de 4,7°C. C'est presque 3°C de moins que le mois de janvier de l'an dernier qui avait été très doux ! La première quinzaine a été plutôt douce tandis que la fin du mois a été marquée par une baisse notable des températures et un temps plus humide. L'ensoleillement a été excédentaire avec 122h de soleil (à Soulobres (Millau)) pour une normale de 100h, soit 22% de plus. C'est aussi plus du double que janvier 2014... 

 

Plus en détail, l'année commence sous le soleil avec des températures de saison jusqu'au 3, gelées matinales et températures inférieures à 10°C en journée. Le 4, un front faiblement pluvieux traverse la région. Le vent est orienté à l'Ouest. Du 5 au 8, la présence d'un anticyclone permet de dégager le ciel. Les températures dépassent parfois 10°C les après-midis et les brouillards matinaux sont fréquents dans les vallées. Du 9 au 11, le ciel est plus couvert et les nuages laissent échapper quelques bruines. A partir du 12, l'anticyclone regonfle. Les journées sont ensoleillées et les températures grimpent, jusqu'à plus de 15°C localement. Mais dès le 16, une masse d'air froide atteint la France et l'Aveyron, elle est précédée d'un front faiblement pluvieux qui donnera de la neige sur les reliefs au-dessus de 900m comme sur les monts de Lacaune (4cm). Jusqu'à la fin du mois, les températures ne dépasseront plus 9°C. Du 17 au 22, le ciel alterne entre passages nuageux et éclaircies. Le vent reste orienté au Nord-Ouest. Quelques flocons sont observés sur le Larzac le 20. Après le 22, le vent se renforce et les températures sont plus froides. Le ciel est souvent couvert. Il neige quelques centimêtres sur les reliefs le 24 et 26 et tout particulièrement sur les monts de Lacaune au dessus de 600m (10cm). Dans les plaines, c'est de la pluie et bruine. Enfin le 28, une perturbation pluvieuse aborde l'Aveyron par l'Ouest accompagné d'un léger redoux. Elle laissera entre 20 et 40mm sur le Sud du département, 33mm à Coupiac. Les rivières, surtout le Rance et le Dourdou, voient leur débit augmenté, hausse de plus d'un demi-mètre. Cette perturbation est suivie d'une masse d'air très froide poussée par un vent de Nord-Ouest soutenu, rafales à près de 100km/h à Soulobres (Millau). Il neige sur les reliefs de plus en plus bas le 30 et 31 par averses. Certaines averses donnent même des flocons jusqu'aux plus basses altitudes le 31 comme à Saint-Affrique. Les conditions deviennent très hivernales...

 

Au final, la moyenne des températures matinales est très froides avec une moyenne de seulement 0,3°C contre une normale avec 1,2°C. Les températures maximales ont été proches des normes avec une moyenne de 8,6°C (normale en janvier : 8,4°C). La température minimale a été relevée le 2 avec -6,5°C à Rayssac. Il y a eu 15 jours avec des gelées matinales tandis que la normale en janvier est de 10 jours. Sur les 23 derniers mois de janvier, c'est le 3ième avec autant de jours de gelée. La température maximale a été enregistrée le 13 avec 15,5°C à Rayssac, 14,5°C à Séverac le Château, Millau, St-Jean Delnous et sur le Larzac. 

 

Sur le graphique ci-dessous sont représentées les températures minimales (en bleu) et maximales (en rouge) du mois de janvier. Les courbes en pointillé représentent les températures moyennes minimales et maximales calculées sur les 22 dernières années.

T_jan15.jpg

Ecart-temperature-min-jan-15.jpg

Ecart-temperature-max-jan-15.jpg

Au niveau des précipitations, ce mois a été très sec. Il est tombé uniquement 40 mm (à Rayssac). La normale pour ce mois est de 75mm. On enregistre donc un déficit de 35mm, soit plus de 45% de moins ! C'est le 7ième mois de janvier le plus sec des 22 depuis 1993. Certains secteurs ont été moins arrosés comme en vallée de Sorgue et sur le millavois avec 30mm seulement. D'autres secteurs ont eu un peu plus comme à Camarès et Mélagues avec 48mm, 54mm à St-Sernin/Rance et sur le Larzac, 58mm à Séverac le Château, 66mm à Coupiac et jusqu'à 85mm à Brousse le Château et à Saint-Jean Delnous. Il y a eu 11 jours avec de la pluie pour une normale de 13 jours. La journée la plus pluvieuse a été le 29 avec 18 mm à Rayssac, 21mm à Saint-Georges de Luzençon et 38mm à Brousse le Château.

Sur les 12 derniers mois, il est tombé 905mm (normale : 789mm). 

 

Sur le graphique suivant est indiqué la quantité de pluie tombée chaque jours du mois.

Pluie_jan15.jpg

Le graphique suivant représente les quantités de pluie tombées pendant les mois de Janvier de 1993 à 2015 (baton bleu foncé) par rapport à la quantité moyenne (trait rouge). Les précipitations varient donc de 4mm en 1993 à 155mm en 2004 !

pluie_jan.jpg

La journée la plus ventée du mois a été le 30 janvier avec un vent d'Ouest-Nord-Ouest soufflant à près de 52km/h à Rayssac et en rafales à 98km/h à Soulobres (Millau) et jusqu'à 150km/h au sommet de l'Aigoual.

 

Evolution climatique :

Evo_T_janv.jpg

Sur le graphique précédent sont représentés les moyennes des températures minimales et maximales de chaque mois de janvier depuis 1993. Les courbes en pointillés représentent les tendances. On remarque que la tendance des maximales est plutôt à la hausse avec une augmentation des températures maximales en janvier de près de 1°C en 22 ans. Par contre, la tendance des minimales serait à la baisse mais les moyennes des minimales des 5 derniers mois de janvier montre une assez grande fluctuation. A cause de la baisse des températures minimales sur la période d'étude, les mois de janvier ont tendances à être légèrement plus froid qu'il y a 20 ans (ce n'est qu'une tendance). Aussi, ce graphique montre également que les écarts de températures au cours d'une journée (ou amplitude thermique) ont nettement augmenté, de 5°C au début des années 90, ils approchent 10°C actuellement entre les températures du matin et de l'après-midi ! 

Ecart-temperature-janvier.jpgL'analyse des précipitations en fonction des températures moyennes (cf. graphique ci-dessous) montre que janvier 2015 (point rouge) n'est pas trop éloigné de la normale (le point "vert" correspond à la normale en terme de précipitations et de températures (ou centre de gravité)) même s'il fait partie des mois de janvier plutôt sec. Afin de ne pas trop surcharger le graphique, toutes les années ne sont pas mentionnées. 

Janvier_P_T.jpg

Jan_nbr_gel.jpg

Le nombre de jours de gel au cours des mois de janvier a clairement augmenté au cours des 2 dernières décennies. Il a quasiment doublé passant de 7 jours dans les années 90 à près de 14 jours ces dernières années. On remarque que dans les années 90, il y avait rarement des mois de janvier avec plus de 10 jours de gel alors que souvent il y en a plus de 12 ces dernières années.

nbre_jour_pluie_jan.jpg

D'après le graphique précédent, le nombre de jours de précipitations a très peu évolué depuis 1993. La tendance (pointillés) montre une certaine stabilité malgré la variabilité d'une année sur l'autre.

Ecart-pluie-jan.jpg

 

Le mois en Europe :

Les 2 graphiques suivant permettent de connaitre la situation mensuelle à l'échelle européenne.

T_jan15-copie-1.jpg

Au niveau européen, le mois de janvier a été globalement doux avec une anomalie positive sur la majorité des pays, principalement pour les pays à l'Est de la France. Il est noté plus de 5°C au dessus des normales en Ukaine et en Biélorussie. En France, l'anomalieest comprise entre -1 et +2°C. C'est notamment dans le Sud-Ouest qu'on note une anomalie négative dont l'Aveyron. En Europe, la plus forte anomalie négative est observée dans le Nord-Ouest de l'Espagne. 

Les précipitations ont été plus disparates suivant les pays. Les pluies ont été abondantes en Europe Centrale et du Nord-Est comme au Sud de l'Allemagne, en Hongrie et Slovaquie et en Bulgarie. Ces secteurs ont eu droit généralement à 2 fois ce qui tombe habituellement. En France, c'est surtout l'Est et la vallée du Rhône ainsi que le pays Basque qui ont connu plus de précipitations que la normale. Par contre, sur le Sud et le Centre de la France, les précipitations ont été plutôt rares, à peine 50% des quantités habituelles. Il en est de même pour la péninsule Ibérique et une partie de l'Angleterre et le Nord de l'Italie.

P_jan15.jpg

 

Repost 0
Published by meteo_rayssac - dans Analyse du mois
commenter cet article
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 00:00

Analyse :

Décembre a été de saison mais peu pluvieux. La moyenne des températures est de 5,1°C pour une normale de 4,8°C, soit 0,3°C de plus. Les températures ont été douces du 11 au 27 et assez froides les autres jours. L'ensoleillement a été un peu faible avec 83h de soleil alors que la normale pour ce mois est de 98h, soit 15% de moins ! 

 

Coté ciel, le mois débute dans la grisaille et l'humidité avec des petites pluies et bruines le 1er et le 2. Les températures sont en baisse et deviennent hivernales. Les premières gelées de l'hiver en plaine sont observées le 4. Le ciel reste couvert dans un flux de Nord-Ouest faible. Le 5 et 6, une perturbation pluvio-neigeuse aborde la région. Elle donne des chutes de neige sur l'ensemble des reliefs au-dessus de 500-600m, plus de 10 cm sur le plateau du Larzac et jusqu'à 20cm sur les Monts de Lacaune. Ensuite, le temps reste maussade avec peu d'éclaircies. Il pleut très faiblement le 8 ainsi que le 10 et 11. Le vent de Nord-Ouest souffle fort le 9 avec des rafales supérieures à 85km/h à Soulobres. Du 12 au 15, le vent s'oriente temporairement au Sud-Est. Les températures sont alors plus douces en dépassant 10°C les après-midis. Il pleut à nouveau faiblement le 17 et 18. A partir du 21 et jusqu'au réveillon de Noël, un anticylone chasse les nuages mais avec l'humidité accumulée de nombreux brouillards se forment et encombrent les vallées, parfois sans se dissiper de la journée. Par contre, le soleil réchauffe les reliefs et plateaux du Sud Aveyron. Les gelées matinales sont faibles mais fréquentes. A partir de Noël, le vent repasse au Nord-Ouest. Une perturbation traverse la France avec peu de pluie le 25 et une seconde plus pluvieuse le 27. Elle est suivie d'une masse d'air très froide et les flocons se mêlent à la pluie jusqu'en plaine dans la nuit du 27 au 28. La neige tient au sol dès 600m, surtout à proximité des Monts de Lacaune et des Monts d'Alban où on mesure jusqu'à 15cm au-dessus de 800m. Le vent de Nord-Ouest est soutenu et souffle jusqu'à 110km/h à Soulobres le 27 ! Pour les derniers jours de l'année, le ciel est ensoleillé mais les températures sont glaciales le matin, souvent inférieures à -5°C, et peu élevées l'après-midi.

 

Au final, les températures matinales ont été supérieures aux normales avec une moyenne de 2°C contre une normale de 1,4°C. Par contre, les maximales ont été très fraîches avec une moyenne de 8,2°C alors que la normale de 8,6°C. La moyenne des températures matinales n'avait pas été aussi froide depuis décembre 2008 ! La température minimale a été relevée le 31 avec -5,5°C à Rayssac, -7°C à Réquista et à Lacaune. C'est aussi la température la plus froide de l'année ! Il y a eu 10 journée avec des températures négatives (normale en décembre : 10 jours). La température maximale a été enregistrée le 13 avec 14°C à Rayssac et le 15 avec 15°C à Millau. 

 

Sur le graphique ci-dessous sont représentées les températures minimales (en bleu) et maximales (en rouge) du mois de décembre. Les courbes en pointillé représentent les températures moyennes minimales et maximales calculées sur les 21 dernières années.  

T_dec14.jpg

Ecart-temperature-max-dec-14-copie-1.jpg

Ecart-temperature-min-dec-14.jpg

Au niveau des précipitations, décembre a été faiblement pluvieux avec 51,5 mm recueillis à Rayssac. La normale pour ce mois est de 77mm. On enregistre donc un déficit de 25,5mm, soit près de 33% de moins ! C'est le 7ième mois de décembre le plus sec depuis 1993. Les précipitations ont été faibles mais se sont réparties tout le long du mois. Des secteurs ont été moins arrosés comme sur Millau où il n'a fait que 30mm. Les pluies ont été plus importantes sur l'Ouest du département comme à St-Jean Delnous avec 74mm et à Coupiac avec 66mm ainsi que sur l'extrême Sud du département comme à Mélagues avec 88mm. Il y a eu 11 jours avec de la pluie pour une normale de 13 jours. La journée la plus arrosée a été le 27 avec 12,5mm à Rayssac et plus de 22mm à Pousthomy. 

Sur l'année, le cumul de pluie s'élève à 975 mm (normale : 780mm).  

 

Sur le graphique suivant est indiqué la quantité de pluie tombée chaque jours du mois (à Rayssac).

Pluie_dec14.jpg

Le graphique suivant représente les quantités de pluie tombées pendant les mois de Décembre de 1993 à 2014 (baton bleu foncé) par rapport à la quantité moyenne (trait rouge). Les précipitations varient donc de 12mm en 2001 à 171mm en 2003 !

pluie_dec.jpg

La journée la plus ventée du mois a été le 9 décembre avec un vent de Nord-Nord-Ouest soufflant en rafales jusqu'à 50km/h à Rayssac et 87km/h à Soulobres (Millau) et jusqu'à 176km/h au sommet de l'Aigoual.

 

Evolution climatique :

Evo_T_dec.jpg

Sur le graphique précédent sont représentés les moyennes des températures minimales et maximales de chaque mois de décembre depuis 1993. Les courbes en pointillés représentent les tendances. On remarque que les températures minimales ont une tendance à la baisse mais cette tendance pourrait bien s'inverser à la vue de la hausse ces dernières années. Les maximales ont par contre légèrement augmenté avec plus de 1°C de gagné en 21 ans. Au final, la température moyenne pour décembre, combinant minimale et maximale, est en très légère baisse de 0,8°C sur les 21 dernières années ! Depuis 1993, les écarts de températures au cours d'une journée (ou amplitude thermique) ont ainsi augmenté, de plus de 4°C au début des années 90, ils sont à plus de 7°C actuellement.

Ecart-temperature-decembre.jpg

L'analyse des précipitations en fonction des températures moyennes (cf. graphique ci-dessous) montre que décembre 2014 (point rouge), comparé aux autres mois de décembre, est quasi-normal avec juste des précipitations un peu faibles. Le point "vert" correspond à la normale en terme de précipitations et de températures (ou centre de gravité). Afin de ne pas trop surcharger le graphique, toutes les années ne sont pas mentionnées. 

Decembre_P_T.jpg

 

Le nombre de journée avec des gelées en décembre est plutôt en hausse depuis 1993, près de 6 jours de plus en moyenne depuis les années 90.

Dec_nbr_gel.jpg

D'après le graphique suivant, la tendance du nombre de jours de précipitations au cours des mois de décembre est à la baisse lors des 2 dernières décennies, en passant de 15 jours dans les années 90 à 12 jours ces dernières années.

nbre_jour_pluie_dec.jpg

On remarque que depuis 1998 (graphique ci-dessous) il n'y a eu que 2 mois de décembre avec des précipitations au-dessus des normales. Décembre devient un mois plus sec ?...

Ecart-pluie-dec.jpg

Le mois en Europe :

Les 2 graphiques suivant permettent de connaitre la situation mensuelle à l'échelle européenne.

T_dec14-copie-1.jpg

Au niveau européen, le mois de décembre a été globalement doux, principalement sur l'Europe de l'Est, de l'Italie jusqu'à la Finlande en passant par la Bulgarie avec une anomalie positive de l'ordre de 3°C. Les températures ont été plus dans les normes sur l'Europe de l'Ouest, des îles britanniques à la France, et même plus fraîches que d'habitude sur l'Ouest de l'Espagne avec une anomalie négative de l'ordre de -1°C. En France, une faible anomalie négative est remarquée sur le Sud-Ouest du pays.

Pour les précipitations, elles ont été plus dispercées avec des zones plus arrosées du Danemark à la frontière ukrainienne ainsi que de l'Italie aux bords de la Mer Noire. Pour ces régions, les pluies ont été quasiment le double de ce qu'il fait habituellement. Par contre de l'Espagne à l'Europe Centrale en incluant la France et l'Autriche ainsi que la Norvège et Suède, les précipitations ont été nettement plus faibles avec généralement moins de 50% des quantités attendues. Certains secteurs d'Espagne ont reçu moins de 10mm. En France, c'est sur une bande centrale des côtes Atlantique aux Alpes que les pluies ont été les moins élevées comme en vallée du Rhône où il est tombé moins de 25mm. 

P_dec14.jpg

Repost 0
Published by meteo_rayssac - dans Analyse du mois
commenter cet article
13 décembre 2014 6 13 /12 /décembre /2014 00:09

Analyse :

Novembre a été très doux et "historiquement" pluvieux. La moyenne des températures est de 11,1°C pour une normale de 7,6°C, soit 3,5°C de plus ! C'est le second mois de novembre le plus "chaud" depuis 1993, à seulement à 0,1°C du record de novembre 2011. La douceur continuelle depuis le début de l'automne s'est poursuivie tout le long du mois. Le plus remarquable fût la douceur lors de la dernière décade, surtout les minimales qui sont restées supérieures à 10°C ! Malgré l'exceptionnelle douceur, l'ensoleillement a été très déficitaire à cause des nombreuses entrées maritimes avec 65h de soleil alors que la normale pour ce mois est de 100h, soit 45% de moins ! 

 

Coté ciel, le mois débute sous le soleil et dans la grande douceur avec des températures atteignant 20°C les après-midis jusqu'au 3. Le vent de Sud-Est se renforce le 3 et amène des nuages de Méditerranée ainsi que des pluies le 4. Du 5 au 9, le vent souffle d'Ouest-Nord-Ouest et le ciel est partagé entre nuages et éclaircies. Les températures deviennent plus fraîches. De petites bruines et pluies sont observées le 7 et 9. Le vent repasse au Sud-Est le 10 en se renforçant. Le ciel reste mitigé et les températures sont douces sauf le matin du 13 où elles frôlent les gelées, 0°C à Combret/Rance. Il pleut faiblement le 11 et le 14. Puis, dès le 15, les nuages sont de plus en plus nombreux poussés par un vent de Sud-Ouest et il pleut modérément du 16 au 18, 44mm à Brousse le Château. Du 19 au 21, un anticyclone permet d'avoir quelques journées ensoleillées. Mais dès le 22, le vent de Sud-Est ramène des nuages sur le Sud-Aveyron et un nouvel épisode cévenol affecte le pourtour méditerranéen. Les pluies sont soutenues sur l'extrême Sud du département laissant 55mm à Camarès commençant à bien imbibées les sols. Les rivières réagissent faiblement. Les températures sont toujours douces, surtout le matin où elles sont dignes d'un mois de juillet ! L'accalmie est de courte durée. Dans la nuit du 27 au 28, une ligne orageuse très vigoureuse traverse le département de l'Hérault pour s'échouer sur le Sud-Aveyron et arrosée pendant près de 15h sans arrêt la région avec un vent marin devenu fou, rafales de 115km/h à Soulobres. L'ensemble des cours d'eau s'affole rapidement et sorte de leur lit dès la matinée du 28. Les pluies sont diluviennes, les cours d'eau ne cessent de monter atteignant des niveaux plus vu depuis plus de 20-30ans pour le Rance, le Cernon, le Dourdou et historique pour la Sorgue. Toutes les communes traversées par ces rivières sont inondées ainsi que Coupiac. La ville de Saint-Affrique est durement touchée. De nombreuses routes sont endommagées. Un épisode méditerranéen qui restera dans les annales avec 345mm au Clapier, 370mm à Tauriac de Camarès, 210mm à Saint-Beaulize et 140mm à Saint-Affrique.

 

Au final, les températures matinales ont été très supérieures aux normales avec une moyenne de 8°C contre une normale de 4,5°C. C'est la moyenne des minimales la plus élevée jamais observée pour novembre. Cette moyenne est plus commune pour un mois de mai... Les maximales ont, elles aussi, été très douces avec une moyenne de 15,4°C pour une normale de 12,2°C, soit plus de 3°C de plus ! C'est la 3ième moyenne des maximales la plus élevée pour un mois de novembre depuis 1993. La température minimale a été relevée le 7 avec 1°C à Rayssac. Il n'y a donc eu aucune journée avec des gelées matinales (la normale est de 5 jours pour un mois de novembre). Ce n'est que la 2ième fois sur les 20 dernières années qu'il n'y a pas de gelée au cours d'un mois de novembre. La température maximale a été observée le 1er avec 20°C à Rayssac. C'est la 6ième fois consécutive que la température maximale d'un mois de novembre atteint ou dépasse 20°C alors que ce n'était jamais arrivé auparavant.  

 

Sur le graphique ci-dessous sont représentées les températures minimales (en bleu) et maximales (en rouge) du mois de novembre. Les courbes en pointillé représentent les températures moyennes minimales et maximales calculées sur les 21 dernières années.  

T_nov14.jpg

 

Au niveau des précipitations, novembre a donc été énormément pluvieux avec 208 mm recueillis à Rayssac. La normale pour ce mois est de 79mm. On enregistre donc un excédent de 129mm, soit plus de 160% de plus ! C'est évidemment le mois de novembre le plus pluvieux depuis au moins 30ans et même le mois le plus pluvieux tout mois confondu ! Les pluies ont été encore plus abondantes sur les secteurs proches de l'Hérault comme à Mélagues avec 535mm et au Clapier avec 800mm équivalent à près de 1 an de pluie ! Les zones plus à l'Ouest et au Nord ont été moins arrosées avec par exemple 128mm à Coupiac, 158mm à Millau et 181mm à Saint-Rémy d'Ayssènes. Il y a eu 14 jours avec de la pluie pour une normale de 12 jours. La journée la plus arrosée a été évidemment le 28 avec 96mm à Rayssac, le 148mm à Roquefort sur Soulzon. C'est aussi un record journalier pour un mois de novembre. 

Au 30 novembre, le cumul de pluie de l'année s'élève à 924 mm, ce qui est très largement supérieur à la moyenne (normale : 704mm). Le cumul y est de 1908mm à Mélagues ! Sur les 12 derniers mois, il est tombé 959mm à Rayssac, ce qui est aussi nettement supérieur à une année normale (780mm).  

 

Sur le graphique suivant est indiqué la quantité de pluie tombée chaque jours du mois (à Rayssac).

Pluie nov14

Le graphique suivant représente les quantités de pluie tombées pendant les mois de Novembre de 1993 à 2014 (baton bleu foncé) par rapport à la quantité moyenne (trait rouge). Les précipitations varient donc de 12mm en 2007 à 208mm en 2014 !

pluie_nov.PNG

La journée la plus ventée du mois a été également le 28 novembre avec un vent de Sud-Est soufflant en rafales jusqu'à 53km/h à Rayssac et 115km/h à Soulobres (Millau) et jusqu'à 161km/h au sommet de l'Aigoual.

 

Evolution mois par mois :

T_2014-copie-2.jpg

Ecart-T-C-2014-copie-2.jpg

Les températures sont encore très supérieures aux normales accentuant nettement l'excédent en températures. Au 30 novembre, 2014 est la 4ième année la plus chaude des 22 dernières années. Au niveau des précipiations, avec les fortes précipitations du mois, 2014 est aussi la 3ième année la plus pluvieuse depuis 1993.

Ecart-pluie-2014-copie-2.jpg

Evolution climatique :

Evo_T_nov.jpg

Sur le graphique précédent sont représentés les moyennes des températures minimales et maximales de chaque mois de novembre depuis 1993. Les courbes en pointillés représentent les tendances. On remarque que les températures minimales ont peu évolué, légère augmentation, au cours des 2 dernières décennies, hausse de 0,7°C même si ces 5 dernières années font parties des plus chaudes. Les maximales ont par contre nettement augmenté avec plus de 3°C de gagné en 21 ans. Au final, la hausse des températures moyennes pour novembre, combinant minimale et maximale, est de 2,2°C sur les 21 dernières années ! Depuis 1993, les écarts de températures au cours d'une journée (ou amplitude thermique) ont ainsi augmenté, de 7°C au début des années 90, ils sont à près de 9°C actuellement.

Ecart-temperature-novembre.jpg

 

L'analyse des précipitations en fonction des températures moyennes (cf. graphique ci-dessous) montre bien que novembre 2014 (point rouge), comparé aux autres mois de novembre, est un mois très atypique avec des températures très douces et des précipitations exceptionnelles. Novembre 2014 est très en marge des 21 autres mois de novembre, un mois peu commun donc. Le point "vert" correspond à la normale en terme de précipitations et de températures (ou centre de gravité). Afin de ne pas trop surcharger le graphique, toutes les années ne sont pas mentionnées. 

Novembre_P_T.jpg

 

Le nombre de journée enregistrant des gelées en novembre est en légère baisse depuis 20 ans avec cette année sans journée de gelée. 2 jours de perdu en moyenne depuis 1993.

Nov_nbr_gel.jpg

D'après le graphique suivant, la tendance du nombre de jours de précipitations au cours des mois de novembre est à la baisse depuis 1993, en passant de 13 jours dans les années 90 à 11 jours ces dernières années. Cependant, en novembre, le nombre de jours de pluie est très variable d'une année à l'autre.

Nov_nbr_pluie.jpg

On remarque que depuis 1993 (graphique ci-dessous) il n'y a jamais eu plus de 2 années consécutives avec un mois de novembre enregistrant des précipitations au dessus des normales, Novembre 2015 sera t'il "sec" pour confirmer la régle ?...

Ecart-pluie-novembre.jpg

Le mois en Europe :

Les 2 graphiques suivant permettent de connaitre la situation mensuelle à l'échelle européenne.

T_nov14-copie-1.jpg

Au niveau européen, comme octobre, le mois de novembre a été plus doux que la normale sur la totalité de l'Europe avec une anomalie positive de près de 3°C. C'est au centre de l'Italie et sur les Alpes Autrichiennes et de Slovénie que l'anomalie positive est la plus forte, elle y est supérieure à 5°C ! Seule l'Irlande a eu des températures de saison ainsi que certains pays de l'ex-URSS comme la Biélorussie et une partie de l'Ukraine. Sur la France, l'anomalie positive est constatée uniformément sur l'ensemble du pays, de l'ordre de +3°C.

Pour les précipitations, c'est beaucoup plus variables. Les précipitations ont été quasi-inexistantes sur l'Europe Centrale, de l'Allemagne à la Biélorussie et de l'Estonie à la Serbie, avec généralement moins de 20mm. Par contre, les pluies ont été abondantes sur l'Europe du Sud, de l'Italie à l'Espagne en passant par la France ainsi que sur le bord de la Mer Noire en Moldavie. Sur ces pays, les précipitations ont été 2 à 4 fois supérieures aux quantités habituelles. En France, on constate que les cumuls les plus conséquents ont été observés sur le Sud-Est de la France causés par les épisodes méditerranées successifs. Le Nord du pays a été nettement beaucoup moins arrosé avec tout juste 50% des pluies habituelles.

P_nov14.jpg

Repost 0
Published by meteo_rayssac - dans Analyse du mois
commenter cet article
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 22:57

Analyse :

Octobre a été, comme l'an dernier, extrêmement doux et sec. La moyenne des températures est de 16°C contre une normale de 13,1°C, soit 3°C de plus ! C'est ainsi le mois d'octobre le plus "chaud" observé jusqu'alors ! Le record de l'an dernier a donc été battu. La douceur a été présente en journée tout le long du mois à quelques exceptions près. A noter que c'est surtout lors de la seconde décade (du 11 au 20 octobre) que la douceur a été marquée en étant à près de 5°C au dessus des normales et les maximales à plus de 7°C au dessus !! C'est évidemment la seconde décade la plus chaude de toutes les secondes décades d'octobre . L'ensoleillement a été également exceptionnel avec 204h de soleil pour une normale en octobre de 133h, soit plus de 50% de plus ! C'est seulement 3h de moins que le record d'octobre 2009 (207h).

 

Coté ciel, le mois débute sous le soleil malgré la présence de brouillard en matinée. Les températures maximales sont quasi-estivales, au-dessus de 25°C, jusqu'au 4. Le 5, une perturbation faiblement pluvieuse traverse le département. Le vent jusqu'à là d'Ouest-Sud-Ouest s'oriente au Sud-Est. Le temps devient plus nuageux avec de nombreuses entrées maritimes. En soirée du 9, un passage orageux assez fort parcourt la région et laisse 22mm à Saint-Izaire et plus de 40mm à Saint-Jean Delnous. De nouvelles pluies orageuses arrosent principalement l'extrême Sud de l'Aveyron le 10. Après une accalmie le 11, le vent marin se renforce soufflant à près de 60km/h. D'abondantes pluies remontent de Méditerranée le 12. Elles concernent essentiellement les secteurs à proximité de l'Hérault avec plus de 50mm à Cornus. Il s'ensuit une hausse de 1,5m de la rivière Sorgues. De même, du fait de fortes pluies tombées en Lozère, la rivière Tarn a vu son niveau monté sans sortir de son lit. Pour le département du Gard, les inondations ont été nettement plus importantes. Le 13 et 14, quelques averses orageuses concernent le plateau du Larzac parfois accompagnées de grêle. Les nuages sont encore présents jusqu'au 16 où ils donnent quelques gouttes. A partir du 17 et jusqu'à la fin du mois, le soleil domine grâce à la présence d'un vaste anticyclone. Les matinées sont marquées par la présence de brouillard dans les vallées, du Rougier notamment. Le vent marin souffle jusqu'au 21 pour souffler ensuite assez fort de Nord-Ouest entrainant une baisse temporaire des températures, perte de 10°C en 48h. Les températures matinales tombent ainsi sous les 5°C mais elles redeviennent douces les après-midis dès le 24 en dépassant 20°C.

 

Au final, les températures matinales sont restées relativement proches des normales avec une moyenne de 9,7°C (normale : 9°C). C'est surtout les maximales qui ont été exceptionnellement douces avec une moyenne de 23,3°C pour une normale de 18,4°C, soit près de 5°C de plus ! C'est un record ! Les maximales ont été même plus élevées que celle d'un mois de mai classique... La température minimale a été relevée le 24 avec 3,5°C à Rayssac, 2,5°C à Séverac le Château et 1,5°C à Saint-Jean Delnous, le 30 sur le Larzac avec 2°C et seulement 1°C à Combret/Rance. Il n'y a donc eu aucune journée avec des gelées matinales (la normale est de 1 jour pour un mois d'octobre). La température maximale a été observée le 17 avec 28°C à Rayssac et 25°C à La Cavalerie, le 20 à Millau avec 26°C et 25°C à Saint-Jean Delnous. Il y a eu 10 journées où les températures ont dépassées 25°C l'après-midi alors que la normale d'uniquement 2 jours. C'est le 2ième mois d'octobre avec autant de journée "chaude" (12 jours en octobre 2011). 

 

Sur le graphique ci-dessous sont représentées les températures minimales (en bleu) et maximales (en rouge) du mois d'octobre. Les courbes en pointillé représentent les températures moyennes minimales et maximales calculées sur les 21 dernières années.  T_oct14.jpg

Ecart-temperature-max-oct-14.jpg

Ecart-temperature-min-oct-14.jpg

Au niveau des précipitations, octobre a été sec mais pas partout. Il est tombé péniblement 13 mm à Rayssac et 18mm à Tournemire. La normale pour ce mois est de 77mm. On enregistre donc un déficit de 64mm, soit plus de 80% de moins ! C'est le 2ième mois d'octobre le plus sec depuis 1993. D'autres secteurs ont reçu plus de pluie avec 27mm à Saint-Rémy d'Ayssènes, 39mm à Saint-Sernin/Rance, 42mm à Saint-Jean Delnous et 47mm à Nant. Les secteurs proches de l'Hérault et du Gard, départements qui ont connu d'importantes inondations, ont été copieusement arrosés comme à Mélagues avec 110mm. Le nombre de jours de pluie a été très faible avec uniquement 4 jours alors que la normale en octobre est de 11 jours. La journée la plus arrosée a été le 10 avec 8mm à Rayssac, le 12 avec 90mm à Le Clapier. 

Au 31 octobre, le cumul de pluie de l'année s'élève à 716 mm, ce qui est encore très supérieur à la moyenne (normale : 625mm). Le cumul y est de 1373mm à Mélagues ! Sur les 12 derniers mois, il est tombé 861mm à Rayssac, ce qui est supérieur à une année normale (782mm).  

 

Sur le graphique suivant est indiqué la quantité de pluie tombée chaque jours du mois (à Rayssac).

Pluie_oct14.jpg

Le graphique suivant représente les quantités de pluie tombées pendant les mois de Octobre de 1993 à 2014 (baton bleu foncé) par rapport à la quantité moyenne (trait rouge). Les précipitations varient donc de 9mm en 1995 à 149mm en 1999 !

pluie_oct.PNG

La journée la plus ventée du mois a été le 12 octobre avec un vent de Sud-Est soufflant en rafales jusqu'à 53km/h à Rayssac et 81km/h à Soulobres (Millau) et jusqu'à 141km/h au sommet de l'Aigoual.

 

Evolution mois par mois :

T 2014-copie-1Ecart-T-C-2014-copie-1.jpg

Comme septembre, les températures sont très supérieures aux normales accentuant l'excédent en températures. Au 31 octobre, 2014 est la 7ième année la plus chaude des 22 dernières années. Au niveau des précipiations, 2014 n'est plus que la 6ième année la plus pluvieuse depuis 1993.

Ecart-pluie-2014-copie-1.jpg

Evolution climatique :

Evo_T_oct.jpg

Sur le graphique précédent sont représentés les moyennes des températures minimales et maximales de chaque mois d'octobre depuis 1993. Les courbes en pointillés représentent les tendances. On remarque que les températures minimales des mois d'octobre ont diminué au cours des 2 dernières décennies, baisse de 1,5°C mais sont très variables d'une année à l'autre. Au contraire des maximales dont la tendance est nettement à la hausse avec plus de 5°C de gagné en 21 ans. Au final, la hausse des températures moyennes pour octobre, combinant minimale et maximale, est de 1,8°C sur les 21 dernières années ! Depuis 1993, les écarts de températures au cours d'une journée (ou amplitude thermique) ont ainsi fortement augmenté comme l'essentiel des mois, de 6°C au début des années 90, ils sont à près de 13°C actuellement. L'écart de températures entre le matin et l'après-midi a donc plus que doublé en 2 décennies !

Ecart-temperature-oct.jpg

 

L'analyse des précipitations en fonction des températures moyennes (cf. graphique ci-dessous) montre aussi que octobre 2014 (point rouge), comparé aux autres mois d'octobre, a été le plus doux et un des plus secs. Le point "vert" correspond à la normale en terme de précipitations et de températures (ou centre de gravité). Afin de ne pas trop surcharger le graphique, toutes les années ne sont pas mentionnées. 

Oct_P_T.jpg

Le nombre de jours avec des températures supérieures à 25°C a aussi beaucoup augmenté, surtout ces 5 dernières années. Alors qu'il n'y avait que très rarement plus de 2 journées avec plus de 25°C jusqu'en 2010, depuis 2011, il y en a au minimum 5 ! et même des journées où les températures dépassent 30°C comme en 2011 et 2013. Est ce une conséquence du réchauffement climatique ?

Oct_nbre_sup25.jpg

Le nombre de journée enregistrant des gelées est relativement faible en octobre même si le nombre de gelée semble en augmentation. Octobre est souvent le premier mois avant l'hiver avec des gelées, ce n'est pas le cas pour cette année.

Oct_nbr_gel.jpg

D'après le graphique suivant, la tendance du nombre de jours de précipitations au cours des mois d'octobre a clairement diminué depuis 1993. Le nombre de jours de pluie a pratiquement été divisé par 2, passant de 14 à 7 jours ! 

nbre_jour_pluie_oct.jpg

Aussi depuis 2005, les mois d'octobre ont tendance à être de plus en plus sec (précipitations en dessous des normales).

Ecart-pluie-octobre.jpg

Le mois en Europe :

Les 2 graphiques suivant permettent de connaitre la situation mensuelle à l'échelle européenne.

T_oct14-copie-1.jpg

Au niveau européen, le mois d'octobre a été plus doux que la normale sur la quasi-totalité des pays Européens avec une anomalie positive généralement supérieures à 2°C. C'est de l'Espagne jusqu'à l'Allemagne et à l'Autriche que l'anomalie positive est la plus forte, elle y est supérieure à 3°C. Seuls la Grèce et la Bulgarie ainsi que les pays baltes ont eu des températures de saison. Les pays de l'URSS ont eu, par contre, un mois d'octobre plus frais qu'à l'habitude. Sur la France, l'anomalie positive la plus élevée, entre 3 et 5°C, est répartie sur un axe Sud-Ouest - Nord-Est englobant l'Aveyron.

Pour les précipitations, elles ont été extrêmement faibles autour de la frontière Biélorussie-Ukraine avec moins de 10mm, de même pour le Sud-Ouest de la France et l'Est de l'Espagne ainsi que la Corse et la Sardaigne. Les pluies ont été plus importantes en Europe Centrale, de la Turquie jusqu'au Sud-Est de l'Espagne ainsi que de la Grande-Bretagne jusqu'à la Suède. En France, c'est sur le Massif-Central et dans la vallée du Rhône que les cumuls ont été les plus conséquents à cause des épisodes méditerranées successifs. Par contre, le pays Basque, le Roussillon et la Corse qui a connu plusieurs feux de forêts sont restés au sec.

 

P_oct14.jpg

Repost 0
Published by meteo_rayssac - dans Analyse du mois
commenter cet article
8 octobre 2014 3 08 /10 /octobre /2014 20:39

Analyse :

Septembre a été très doux et très arrosé. La moyenne des températures est de 18,6°C pour une normale de 17,1°C, soit plus de 1,5°C de plus ! C'est le 4ième mois de septembre le plus "chaud" des 22 dernières années. La douceur a été présente tout le long du mois et même la chaleur lors de la première quinzaine. Mais ce mois a surtout été marqué par un épisode méditerranéen remarquable par les quantités d'eau déversées sur le Sud Aveyron et l'Hérault causant d'importantes inondations du Dourdou et du Rance le 17 septembre. L'ensoleillement a été quasi-normal, très légèrement excédentaire, avec 217h de soleil pour une normale en septembre de 208h, soit près de 5% de plus.

 

Coté ciel, le mois débute par un temps estival avec des températures proches de 30°C les après-midis jusqu'au 7. Le 8, de forts orages traversersent le Sud Aveyron en laissant entre 15 et 30mm. Les jours suivants sont à nouveau ensoleillés avec des températures toujours quasi-estivales malgré des brouillards matinaux et des températures matinales fraîches. Le temps est anticyclonique. A partir du 15, le vent s'oriente au Sud-Est et le ciel devient plus nuageux avec des entrées maritimes. Les températures baissent alors légèrement. Un violent orage affecte le secteur de Séverac le Château le 15 avec 40mm en moins de 2h. En soirée du 16, des pluies orageuses remontent de Méditerranée et arrosent abondamment toute la nuit l'extrême Sud de l'Aveyron. Les cumuls de pluie dépassent par endroit 150mm comme à Camarès, Le Clapier, La Cavalerie. Les rivières sortent de leur lit comme le Dourdou qui voit son niveau monté de 6m en 5h à Vabres l'Abbaye inondant des habitations. Cela faisait 15 ans que la rivière n'avait pas atteint une telle hauteur (5,36m). Le lendemain, de nouvelles pluies orageuses s'abattent sur les communes aveyronnaises limitrophes à l'Hérault, près de 100mm supplémentaire au Clapier. En 48h, le cumul de pluie atteint 500mm à Saint-Gervais sur Mare causant de dramatiques inondations à Lamalou les Bains. Dans la nuit du 20 au 21, une nouvelle ligne d'orages parcourt la région en apportant près de 30mm à Mounès-Prohencoux. Le vent passe ensuite au Nord-Ouest faisant baisser progressivement les températures. Le ciel est alors partagé entre nuages et éclaircies. Il pleut faiblement le 23. Dès le 27, le vent marin se remet à souffler amenant des nuages et des pluies orographiques sur les hauteurs de l'extrême Sud de l'Aveyron avec plus de 75mm à Mélagues entre le 28 et 29. Les pluies sont diluviennes sur l'agglomération montpelliéraine. Ainsi, le mois se termine sous un ciel gris et nuageux.

 

Au final, les températures matinales ont été un peu douces avec une moyenne de 12°C pour une normale de 11,2°C. C'est la 5ième moyenne la plus élevée des minimales d'un mois de septembre depuis 1993. Les températures maximales ont été chaudes pour la saison avec une moyenne de 26°C pour une normale de 23,8°C, soit plus de 2°C de plus ! C'est la seconde moyenne des maximales la plus chaude pour un mois de septembre des 22 dernières années ! (loin du record de septembre 2011 où la moyenne était de 29°C !!). La température minimale a été relevée le 26 avec 5°C à Rayssac et seulement 2,5°C à Saint-Jean Delnous. La température maximale a été observée le 7 avec 33°C à Rayssac et 31°C à Millau. Cette maximale est la 10ième maximale la plus élevée relevée au cours d'un mois de septembre depuis 1993. C'est aussi la seule journée dont la températures a été supérieures à 30°C alors que la normale est de 3 jours. Il faut remonter à septembre 2007 pour avoir un nombre de jours avec des températures supérieures à 30°C plus faible.

 

Sur le graphique ci-dessous sont représentées les températures minimales (en bleu) et maximales (en rouge) du mois de septembre. Les courbes en pointillé représentent les températures moyennes minimales et maximales calculées sur les 21 dernières années.

T_sept14.jpg Ecart-temperature-min-sept-14.jpg

Ecart-temperature-max-sept-14.jpg

Au niveau des précipitations, septembre a été très pluvieux avec 113 mm à Rayssac. La normale pour ce mois est de 67mm. On enregistre donc un excédent de 46mm, soit près de 65% de plus ! C'est le 4ième mois de septembre le plus pluvieux depuis 1993. Il n'avait pas plu autant en septembre depuis 2003. Les secteurs les plus arrosés ont été ceux situés proches de l'Hérault avec plus de 400mm à Le Clapier et à Mélagues. L'Ouest et le Lévézou ont été moins arrosé avec seulement 53mm à Réquista et 64mm à Saint-Rémy d'Ayssènes. Le nombre de jours de pluie a été malgré tout faible avec 7 jours alors que la normale en septembre est de 9 jours. La journée la plus arrosée a été le 17 avec 65mm à Rayssac et 190mm à Gissac. C'est un record journalier de précipitations pour un mois de septembre depuis 1993 au moins !

Au 30 septembre, le cumul de pluie de l'année s'élève à 703 mm, ce qui est très supérieur à la moyenne (normale : 548mm). Le cumul y est de 1263mm à Mélagues. Sur les 12 derniers mois, il est tombé 875mm à Rayssac, ce qui est supérieur à une année normale (782mm).  

 

Sur le graphique suivant est indiqué la quantité de pluie tombée chaque jours du mois (à Rayssac et à Saint-Jean Delnous).

Pluie_sept14.jpg

Le graphique suivant représente les quantités de pluie tombées pendant les mois de Septembre de 1993 à 2014 (baton bleu foncé) par rapport à la quantité moyenne (trait rouge). Les précipitations varient donc de 14mm en 2011 à 171mm en 1994 !

pluie_sept.PNG

La journée la plus ventée du mois a été le 23 septembre avec un vent de Nord-Est soufflant en rafales jusqu'à 34km/h à Rayssac et 69km/h à Soulobres (Millau).

 

Evolution mois par mois :

T_2014.jpgEcart T°C 2014

Après un été frais, les températures sont à nouveau très supérieures aux normales. Au 30 septembre, 2014 est la 9ième année la plus chaude des 22 dernières années. Par contre, au niveau des précipiations, 2014 est la 2ième année la plus pluvieuse depuis 1993.

Ecart-pluie-2014.jpg

 

Evolution climatique :

Evo_T_sept.jpg

Sur le graphique précédent sont représentés les moyennes des températures minimales et maximales de chaque mois de septembre depuis 1993. Les courbes en pointillés représentent les tendances. On remarque que les températures minimales des mois de septembre ont légèrement diminué au cours des 2 dernières décennies, baisse de 0,7°C. Par contre, la tendance des maximales est très nettement à la hausse avec plus de 5,5°C de gagné en 21 ans. Au final, la hausse des températures moyennes pour septemmbre combinant minimale et maximale est de 2,5°C sur les 21 dernières années ! Depuis 1993, les écarts de températures au cours d'une journée (ou amplitude thermique) ont ainsi grandement augmenté comme l'essentiel des mois, de 10°C au début des années 90, ils sont à 16°C environ actuellement (écart de températures entre le matin et l'après-midi).

Ecart-temperature-sept.jpg

L'analyse des précipitations en fonction des températures moyennes (cf. graphique ci-dessous) montre que septembre 2014 (point rouge), comparé aux autres mois de septembre, a été un des plus doux et des plus pluvieux. Le point "vert" correspond à la normale en terme de précipitations et de températures (ou centre de gravité). Afin de ne pas trop surcharger le graphique, toutes les années ne sont pas mentionnées. Septembre 2011 reste exceptionnel en étant le mois de septembre le plus chaud et le plus sec

Sept_P_T.jpg

Le nombre de jours avec des températures supérieures à 30°C a aussi beaucoup augmenté au cours de ces 2 dernières décennies, presque 6 journées de plus ! Le nombre de journée avec des températures au-dessus de 35°C est très rares en septembre, ce n'est arrivé que 5 fois en 22 ans et ca s'est produit que dans les 10 dernières années. Aussi, cela ne fait que 15 ans qu'on relève des températures supérieures à 30°C en septembre. Cela n'était jamais arrivé au début des années 90. Septembre semble être un mois très impacté par le changement climatique avec une forte hausse des températures et des précipiations qui deviennent plus faibles, hormis cette année.

Sept_nbre_sup30.jpg

D'après le graphique suivant, la tendance du nombre de jours de précipitations au cours des mois de septembre a clairement diminué depuis 1993. La baisse est de 7 jours environ de pluie en moins par rapport à il y a 21 ans. Mais depuis 2008, la tendance semble se stabiliser autour de 6 jours.

nbre_jour_pluie_sept.jpg

Aussi après près de 10 ans de mois de septembre "sec" (précipitations en dessous des normales), septembre 2014 a connu des pluies nettement plus importantes. Est ce juste une exception ou le début d'un nouveau cycle ? l'avenir le dira...

Ecart-pluie-sept.jpg

 

Le mois en Europe :

Les 2 graphiques suivant permettent de connaitre la situation mensuelle à l'échelle européenne.

T_sept14-copie-1.jpg

Au niveau européen, le mois de septembre a été doux sur la majorité de l'Europe avec une anomalie positive généralement supérieures à 1°C. Seules les régions autour de la mer Adriatique ont connu un mois de septembre légèrement plus frais qu'à l'accoutumée. Sur la France, l'anomalie positive est relativement homogène, comprise entre 0 et +2°C. C'est sur le Bordelais que l'anomalie est la plus forte.

Pour les précipitations, elles ont été extrêmement faibles sur l'Europe de l'Ouest et tout particulièrement sur les îles britanniques et l'Ouest et Nord-Ouest de la France ainsi que sur l'Est de l'Europe, dans les pays soviétiques. Aussi, c'est dans les régions Bretagne et Normandie que les pluies ont été les plus rares au cours de ce mois de septembre avec un cumul inférieur à 10mm ainsi qu'en Corse et en Sardaigne. Par contre, les pluies ont été très abondantes sur l'Europe Centrale, de la Turquie à l'Allemagne. Il est tombé généralement plus de 2 fois de ce qu'il fait habituellement et même 4 fois plus en Bulgarie, au Nord de la Grèce et en Turquie. Les pluies ont été aussi importantes au Sud de l'Espagne et bien sur, sur l'extrême Sud de la France en Languedoc Roussillon. C'est d'ailleurs la seule région de France avec des quantités de pluie supérieures aux normales. Toutes les autres régions françaises ont eu des pluies plus faibles qu'à l'habitude.

P_sept14.jpg

Repost 0
Published by meteo_rayssac - dans Analyse du mois
commenter cet article